Menu

Nouveaux modes d'enseignement : le point avec l'Université de La Réunion


Avec la crise du COVID-19, nombreux sont les schémas et les fonctionnements établis ayant volé en éclats. Confinement et apprentissage à distance sont devenus le quotidien des étudiants. Retour d'expérience avec l'université de La Réunion, premier établissement d'enseignement supérieur de la Réunion avec plus de 17 000 étudiants.




Frédéric Miranville, Président de l'Université de La Réunion
Frédéric Miranville, Président de l'Université de La Réunion
L'université de La Réunion a traversé très sereinement la crise sanitaire grâce à l'immense effort déployé par les équipes de l'établissement pour mettre en oeuvre les plateformes pédagogiques numériques. Avec près de 1900 cours en ligne avant la crise, l'Université disposait d'une avance technologique et pédagogique certaines. L'intensification des usages pendant le confinement a permis de franchir le cap des 2500 cours disponibles en ligne.


Synchrone, asynchrone, co-modalité... les options en place

A l'Université de La Réunion, il n’y a pas de format unique de cours numérisé : chaque enseignant choisit les outils en fonction de la discipline et du type de savoir à transmettre. Ainsi, certaines activités pédagogiques peuvent se dérouler en direct, on dit alors qu’elles sont "synchrones", alors que d’autres peuvent se faire en temps différé : elles sont alors dites "asynchrones". 
Concrètement, il peut s’agir de webconférences, de podcasts, de documents à lire, de travail collaboratif à accomplir sur des forums ou d’autres outils dédiés. En réalité, ce sont des activités que l’on peut réaliser en présentiel mais qui, grâce aux outils numériques, passent sur un mode dématérialisé. 

L’Université a par ailleurs commencé à développer des formations accessibles entièrement à distance ou en "co-modalité" : dans ce dernier cas de figure, certains étudiants sont en présentiel alors que d’autres assistent au même moment au même cours, mais à distance.



Publics prioritaires pour la reprise en présentiel 

Cette co-modalité fait partie des dispositifs qui pourront être repris à une plus grande échelle.  Ils permettront d'assurer les enseignements "en mode hybride" et en respectant les gestes barrières : par exemple, dans un amphithéâtre à la capacité réduite pour des raisons sanitaires, ne sont attendus en présentiel que les publics prioritaires, tandis que les autres pourront suivre le cours en ligne. Une attention particulière sera apportée aux nouveaux arrivants, les néo-bacheliers en particulier, afin de leur permettre de mieux s’approprier leur nouveau cadre d’étude. Il en sera de même pour les publics porteurs de handicap, dans la mesure où l’accessibilité numérique est l'un des points majeurs pris en compte dans l’élaboration du dispositif de continuité pédagogique.

Enfin, les étudiants seront accompagnés pour découvrir comment utiliser ces outils, à la fois par des tutoriels et guides de démarrage rapide mais aussi grâce à des étudiants-tuteurs qui ont déjà l’expérience de ces outils.
Dans tous les cas, la relation humaine restera centrale : quel que soit le support utilisé, étudiants et équipes pédagogiques sont en relation permanente pour des dispositifs de médiation ou de remédiation.  L’objectif prioritaire : la réussite pour toutes et tous à l'Université de La Réunion.
 

Trois questions à Frédéric Miranville, Président de l'Université de La Réunion

Comment l'Université s'est-elle adaptée à la crise sanitaire ?

Bien avant le début du confinement, nous avons mis en place une cellule de crise rassemblant des personnels dédiés à la pédagogie, la logistique, la santé aux questions internationales et à la communication. En concertation avec les services et composantes de notre établissements, une dynamique d'adaptation permanente aux évolutions de la crise s'est mise en place. Toutes les équipes ont travaillé d'arrache-pied pour permettre une continuité pédagogique optimale à nos 17 000 étudiants et offrir par la suite les meilleures conditions d'examens à distance. Je tiens à remercier l'ensemble des personnels de l'université de La Réunion, car les efforts ont été énormes et ils ont payé. 

Qu'avez-vous prévu pour lutter contre la fracture numérique ?

La crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19 a révélé la difficulté de l’accès à l’enseignement numérique de nombreux étudiants. Dans une démarche d’accompagnement et de réussite de nos jeunes, un partenariat entre l’université de La Réunion, le Département et un opérateur de téléphonie a permis le déploiement d'un plan exceptionnel d’aide à l’équipement des étudiants, grâce au soutien financier de la Région. Des ordinateurs portables et des clés 4G sont ainsi mis à disposition sous forme de prêt jusqu'au 1er septembre, auprès des bibliothèques universitaire des campus du Tampon et du Moufia. Tous les étudiants qui le désirent peuvent désormais emprunter des ordinateurs à la journée, semaine ou plus. (Plus d'informations : bu.univ-reunion.fr)

Avec la crise sanitaire, quel déroulement pour la rentrée ?

L’Université de La Réunion a reçu, comme tous les établissements d'enseignement supérieur, la consigne de préparer une rentrée 2020-2021 en mode hybride, c’est-à-dire que les enseignements se feront pour partie en présentiel (sur les campus) et pour partie à distance (sur Internet).

Nous travaillons activement sur les différentes options avec le souci constant de préserver la sécurité des étudiants et des personnels tout en offrant un accompagnement pédagogique de qualité. Le retour prioritaire en présentiel des étudiants en première année, les néo-bacheliers notamment, sera privilégié. Nous avons également à l'étude la mise en place d'unité d'enseignement de renforcement pour ces nouveaux étudiants qui pourraient avoir besoin d'une remise à niveau sur les matières qui n'auront été pas suffisamment approfondies en terminale. 
 

Lundi 27 Juillet 2020
Chloé Grondin



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 28 Juillet 2020 - 15:38 Le numéro INE : à ne pas perdre !

Mardi 28 Juillet 2020 - 15:36 Etudiants: BTS OU DUT ?




ZINFOS974

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com